L’ensemble du récit des 15 témoins de « Trop près du Loing » et des photographies jalonnant ce trajet, est constitutif d’un autoportrait collectif que l’artiste continuera de développer au-delà de l’exposition, devenant « Le chemin du limnimètre » qui sera à redécouvrir à partir de septembre 2019. Un chemin qui restera à parcourir désormais au fil des saisons.

Pendant la durée de l’exposition Trop près du Loing, l’artiste Guykayser a positionné l’image d’un limnimètre sur 5 façades (La salle des fêtes de Montargis, Le musée Girodet, Le Moulin Bardin, Le silo Caproga et Les Tanneries), pointant ainsi 5 étapes du parcours.

Fermer le menu