Avec l’échelle, Guykayser s’est en effet donné deux univers à la fois, et il oblige le spectateur à considérer ses objets, alternativement comme des formes et comme des significations, perturbant ainsi le jeu tranquille de nos habitudes esthétiques. Placés en face de ces échelles, nous comprenons que leur pouvoir d’évocation tient au fait que formes et significations se resymbolisent l’une l’autre en se fixant dans ce seul objet qui les réunit. (lire la suite …)

Fermer le menu