les Voix, le Limnimètre et les 144 pixels

Guykayser, Gérard Parésys et l’atelier Arts Numériques

 

le 25 avril

à 17h Conférence 

Paroles de linguistes et paroles d’artistes : constituer et restituer des autoportraits collectifs

par Guykayser, Gérard Parésys et le Laboratoire Ligérien de Linguistique (équipe ESLO), salle 150 de l’UFR LLSH Université d’Orléans

à 18h30 Vernissage

au Bouillon, Ouverte à la visite le mardi 25 et le jeudi 27 avril de 12h à 20h, le mercredi 26 avril de 12h à 17h.

 

Une installation visuelle, sonore et immersive qui met sur scène un autoportrait collectif collaboratif, composée de toutes nos rencontres pendant cette année de résidence « Arts numériques ».

L’objectif de cette résidence est de témoigner de la vie de la communauté étudiante, de sa diversité d’origines géographiques et des implantations de l’Université dans le bassin de la Loire. Il s’agira de créer un dispositif visuel, sonore et immersif, au travers des relations entre la voix, le paysage et les mouvements de la Loire.
Cette résidence est conduite par le service culturel de l’université, avec le soutien de l’ESPE, du Collegium Lettres, Langues et Sciences humaines, plus particulièrement le Laboratoire Ligérien de Linguistique.

 

Pluri-immersive et synesthésique, l’installation « Les voix, le limnimètre et les 144 pixels » propose un voyage sensoriel à travers une création collective réalisée lors des ateliers en arts numériques menés par Guykayser et Gérard Parésys, dans le cadre de leur résidence artistique à l’Université d’Orléans en 2016/2017.
Une installation polyphonique, la voix des étudiant(e)s de nos différents UEL et ateliers, la voix des étudiant(e)s de l’IDF

 

LES VOIX … ? LES FLUX… ?

Avant l’entrée dans la grande salle de spectacles, vous serez accueilli par un dispositif artistico-interactif, qui enregistrera le plus infime de vos mouvements. Suivez vos ombres qui planent sur l’écran parmi des formes géométriques colorées : un mouvement de la main, et elles viendront à votre rencontre…
Au milieu de la scène un grand écran blanc. Les mots, les images, les séquences filmées et animées, les bords de Loire retravaillés numériquement autour du sable et de l’eau, et les voix, les voix solitaires, les voix qui se superposent, les voix en chorale, les voix connues et inconnues, la voix des étudiant(e)s…Sur l’écran se succèdent aussi six séquences audiovisuelles construites autour du projet « Il est où, le centre ? ».

LE LIMNIMÈTRE… ?

Dès que vous aurez franchi la porte de la salle de spectacles, vous serez captivé par un imposant pilier érigé au milieu de la scène : il s’agit d’une relecture artistique d’un limnimètre, chef d’orchestre pour l’ensemble des installations.  Représentant 5 années des mouvements de la Loire par un flux visuel, le limnimètre donnera la cadence à l’ensemble de l’installation.

LES 144 PIXELS… ?

Nous avons voulu notre installation immersive : pas de public assis, pas de regards fixés sur les créations sous les feux de la rampe, pas de division en « nous » et « vous ». Pour ce faire, c’est simple, les neuf rangées de seize sièges rouges en velours deviennent la scène d’un spectacle lumineux, une installation de 144 petites lumières LED, l’une épinglée sur chaque siège.

 

Avec Les membres de l’atelier

  • Nina Rendulic  pour « Il est où, le centre ? », www.je-me-dis.com
  • Matara Hitchcock pour sa coordination du choeur des étudiant(e)s de l’IDF
  • Quentin Leveque pour le sas d’entrée
  • Guillaume Moulin pour sa créativité
  • Adrien Pitrou-Faizeau pour son idée lumineuse (les leds sur les sièges)
  • et les étudiants de l’Institut de français et leur enseignante Catherine Brumelot.

 

 

Paroles de linguistes et paroles d’artistes : constituer et restituer des autoportraits collectifs

par Guykayser, Gérard Parésys et le Laboratoire Ligérien de Linguistique (équipe ESLO)

Conférence le 25 avril à 17h

salle 150 de l’UFR LLSH Université d’Orléans

Au début du XXe siècle, Ferdinand Brunot parcourait la France afin d’enregistrer la diversité des parlers.
En 1969, puis depuis 2005 des linguistes dressent le portrait sonore de la ville d’Orléans (les Enquêtes Socio-Linguistique à Orléans), ce qui constitue la plus vaste base de données sur le français parlé.
 En 2017 Guykayser et Gérard Parésys, en résidence d’artistes à l’université d’Orléans, réalisent des installations d’arts numériques à partir de corpus de linguistes.
Cette conférence sera l’occasion d’un dialogue original entre des chercheurs et des artistes autour d’un même projet : constituer et restituer des portraits sonores.

La conférence précédera le vernissage de l’exposition Les Voix, le Limnimètre et les 144 pixels  au Bouillon.

http://www.univ-orleans.fr/es/culture/les-voix-le-limnim%C3%A8tre-et-les-144-pixels-lgb-installation-du-25-au-2704

 

Contact: Jean-Louis Tallon
centre.culturel@univ-orleans.fr
02 38 49 24 24

Le Bouillon se situe sur le campus d’Orléans, en face de l'UFR Lettres, Langues, Sciences Humaines.
 Accès parking par la rue de Saint Amand - Orléans la Source
 Station Tramway & Bus : Université - Parc Floral / Université - Indien
Fermer le menu